Art Esprit Zen, l'Art et le Bien-être - tseme(at)artespritzen.com
Présentation de la méditation – Ste Marie Radio

Présentation de la méditation – Ste Marie Radio

Hello les amis !

Voici donc le transcrit de l’émission de radio de ce dimanche ! Vous pourrez donc relire tranquillement le contenu de la chronique ! Bonne lecture !

Nous avons vu la semaine dernière comment aller à la découverte d’une activité artistique en fonction de ses envies et comment la choisir. Aujourd’hui nous allons changer de sujet et aborder la méditation qui est un des sujets principaux du bien-être.

Comme je l’ai écrit dans mon livre, Méditer n’est pas seulement s’asseoir ! Nous allons donc décortiquer durant les deux prochaines émissions ce qu’est la méditation.

Même si nous avons parfois du mal à l’admettre, notre but principal est d’éliminer nos souffrances et nos angoisses et la méditation nous offre une formidable opportunité pour le faire. Mais vous me direz que vous méditez peut-être chez vous et que rien de tout cela ne se passe vraiment. Je vais donc essayer de vous aider.

Pourquoi méditer ?

Nous pensons en règle générale que nos souffrances viennent d’éléments extérieurs à nous : notre famille, nos amis, soucis au travail, notre santé parfois défaillante. En pensant ainsi nous sommes les champions de pour « ce n’est pas moi mais l’autre » et donc on ne se remet jamais en question.

La méditation nous sert en tout premier lieu à prendre conscience d’une chose : si l’on regarde plus en profondeur, on s’aperçoit très rapidement que toutes ces sensations de souffrance, angoisses et mal-être proviennent de notre esprit.Tout dépend donc de l’orientation de notre esprit.

Méditer va donc nous permettre d’apprendre à modifier notre perception des choses à l’aide de techniques parfois simples, parfois plus compliquées mais qui, au final et avec de l’entrainement, feront que nous nous sentirons mieux et apprendrons à prendre du recul sur notre quotidien.

Pourquoi rejeter sur l’autre ce qui nous arrive ?

Cette attitude est la plus facile. Rejeter sur l’autre permet de nous dédouaner, de justifier notre attitude et de trouver des prétextes. Mais en agissant ainsi éprouvons-nous moins de souffrance ? La réponse est non bien-sûr car, si cela nous satisfait de prime abord, nous aurons toujours au fond de nous une souffrance reliée à une vérité que nous ne voulons pas voir.

Attitude positive

Nous savons qu’être positif engendre des résultats positifs et qu’être négatif engendre de piètres résultats. J’aime dire que dans toute situation il existe toujours un point positif, même s’il nous semble minuscule. A nous de trouver ce petit point positif. En cela la méditation va grandement nous aider.

Les 3 conditions favorables pour méditer :

Pour mener à bien notre recherche du bonheur, il nous faut installer 3 conditions favorables :

1, Comprendre que nos bonheurs et nos souffrances viennent de notre esprit (et travailler dessus mais nous le verrons plus tard)

2, Etre guidé par un enseignant qui nous dit comment méditer.

3, Avoir un lieu propice où méditer.

Comment méditer

Pour mener à bien nos premières méditations, il va donc nous falloir

1, Cesser toute activité

2, Être au calme

3, Adopter une bonne posture

Cesser toute activité semble facile mais se dégager du temps dans notre quotidien overbooké est parfois difficile. Prenez donc rendez-vous avec vous ! Inscrivez votre séance de méditation comme un rdv aussi important qu’un autre. Si vous ne pouvez méditer tous les jours, faites-le tous les deux ou trois jours mais faites-le régulièrement. Comme dans le sport vous verrez les résultats qu’au bout d’une pratique régulière.

Trouver le calme, lorsque l’on vit en famille, n’est pas le plus simple non plus. Si vous êtes du matin, pourquoi pas vous lever 15 minutes plus tôt ? Ou si vous êtes du soir, retirez-vous dans votre chambre 15 minutes plus tôt. Sinon rejoignez un groupe de méditants, c’est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de futurs amis.

Adopter une bonne posture est nécessaire mais, bien sûr, si vous avez des soucis de dos ou autres, installez-vous confortablement. Notre corps est parcouru par une énergie que l’on appelle le Chi ou le ki. Sans cette énergie nous n’existerions pas. Chaque atome qui nous compose est relié à l’autre par l’énergie et c’est cet ensemble qui fait que nous sommes vivants. En reprenant les termes du yoga, nous possédons des canaux subtils (que nous appelons nadis), des chakras qui sont des nœuds énergétiques dans lesquels passent notre énergie. L’agitation de notre esprit agit sur cette énergie qui nous traverse, vient perturber notre mental mais également notre corps.

Les idées fausses sur la méditation :

Pour certains, méditer revient à passer en revue et analyser certains éléments de la vie passés. Pour d’autres c’est réfléchir à l’avenir et s’y projeter. Rien de cela n’est méditer. Pourquoi ? Parce qu’agir de la sorte ne mènera jamais à la paix intérieure car notre esprit restera sans cesse en mouvement. Où sera donc le bénéfice ?

D’autres se mettent dans un état vague et flou, un peu comme lorsque l’on est fatigué et que l’on s’allonge sur le canapé en tentant de ne penser à rien. De ce fait l’esprit s’apaise certes mais vous ne tarderez pas à vous endormir ou à voir surgir des pensées incontrôlées.

Le calme intérieur :

La vraie méditation éradique tout cela ! On enlève toute pensée sur le passé, sur l’avenir, on est dans le présent et uniquement dans le présent. On ressent notre respiration, on laisse notre esprit détendu et tranquillement vous verrez que tout s’apaisera. On appelle cela le calme intérieur ou la pacification mentale.

Les 3 méthodes de base pour appeler ce calme intérieur :

1, Visualiser au niveau de notre front une petite sphère blanche et se concentrer sur celle-ci

2, Se concentrer sur notre respiration, le va-et-vient de l’air à l’entrée de nos narines ou le gonflement de notre ventre.
3, Ou bien sans prendre un objet de concentration particulier, laisser notre esprit sans distraction.

Pour les débutants que nous sommes, se concentrer sur la respiration est la méthode la plus facile, mais vous pourrez tenter les trois et pourrez faire votre choix.

Ne rien attendre

Lors de vos premières séances de méditation, n’attendez rien ! Abordez votre séance de façon positive, ouverte et paisible et laissez-vous porter par le moment présent. Je vous ne le répéterai jamais assez. Méditer passer par l’instant présent.

Si votre séance de méditation ne se passe pas comme vous l’auriez voulu car vous avez eu beaucoup de pensées diverses et variées qui vous ont traversé l’esprit, apprenez à accepter cela et ne ressentez aucune colère envers votre esprit et surtout, apprenez la patience, l’entraînement vous aidera à pacifier votre esprit.

Si au contraire votre séance s’est bien passée, ne vous réjouissez pas trop non plus car l’important est de méditer et non de s’attacher (le fameux lâcher prise!) à un résultat quel qu’il soit !

Le but est de continuer à méditer. Certaines personnes en tirent rapidement un bénéfice puis si un jour la séance se passe moins bien, elles abandonnent la méditation en disant « ce n’est pas pour moi » et nous voilà revenus aux fameuses excuses du début de l’émission où nous nous dédouanons pour ne pas voir ce qui se passe en nous.

Dois-je méditer longtemps ?

Au tout début, faites de courtes sessions de 10 à 15 minutes maximum. Même si tout se passe bien, il vaut mieux arrêter pour reprendre un peu plus tard. Il est bien plus bénéfique de procéder ainsi plutôt que de finir par s’endormir ou s’énerver sur le coussin.

Comment va réagir notre esprit ?

Pour lui c’est un peu lui demander de nager un 5000 m en débutant la natation. Il ne va pas comprendre ce qui lui arrive. Vous allez me dire, mais comment quantifier ce que tu dis ? Je pense que vous connaissez tous Matthieu Ricard le moine bouddhiste. Matthieu Ricard s’est prêté à des expériences scientifiques sur les bienfaits de la méditation sur le cerveau et l’esprit. Les médecins se sont aperçus que les ondes générées par la méditation modifient notre cerveau en lui apportant des ondes bénéfiques qui produit des émotions positives.
Il est donc normal qu’au tout début votre esprit soit perturbé, laisse venir à vous des pensées que j’appelle parasites (comme par exemple « entendre » ou « voir » une personne que l’on a pas vu depuis longtemps, ou une sorte de rêve éveillé. Toutes ces pensées sont le fruit de notre esprit et c’est bien à elles que l’on demande de s’apaiser pour laisser notre esprit en paix.
Ne craignez-rien, il n’y a aucun danger à cela, votre esprit va s’habituer à se mettre en position relax au fur et à mesure de vos sessions méditatives.
Mais il va se rebeller, c’est normal !

Nous verrons la semaine prochaine pour la suite de la présentation de la méditation, les différents types de méditation et la posture idéale.

A la semaine prochaine et bonne semaine à tous !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu